Perceuse visseuse : comment bien choisir les forets ?

En matière de bricolage, la performance d’une perceuse visseuse est importante. Elle vous permet de faire des travaux de vissage et de perçage sans pour autant vous fatiguer. Cependant, sa force de travail n’est pas seulement due à son moteur, mais aussi à ses forets. D’où la nécessité de savoir comment bien en choisir.

La capacité de perçage
La forêt doit être capable de percer n’importe quelle matière. Elle s’adapte à la cible à trouer et s’enfonce grâce à la rotation engendrée par le moteur. Cette capacité d’adaptation provient de ses différentes formes. En effet, la forêt peut être en acier allié, en carbure, cannelé, lisse, ou à queue hexagonale. Faites donc attention à la gamme de la forêt que vous voudriez prendre. Lisez bien la notice en gardant en tête que votre forêt doit répondre à des besoins spécifiques.

Le matériau à travailler
L’usage de la forêt ne se fait pas au hasard. Il en existe de plusieurs sortes à cause de la diversité des matériaux. Ainsi, pour chaque matériau il faut une forêt adaptée.

Perceuse visseuse : comment bien choisir les forets ?

Le béton
Ce matériau est dur et offre une grande résistance.
Pour arriver à faire un trou à travers, il vous faut une forêt à béton qui se distingue par sa mèche en acier trempé. Elle est couverte d’une pastille de carbure de tungstène et possède 2 à 4 taillants. En plus de perforer le béton, il transperce aussi le parpaing et le béton cellulaire.

Le verre
Pour ce type de matière, il vous faut une foret en diamant. Elle vous permet de faire vos divers travaux sans créer de dégâts collatéraux à l’ensemble de la structure de verre. Elle se vend sur le marché, sous le pseudo de mèche en diamant.

Le carrelage
Tout comme la tuile et la céramique, le carrelage cède aussi sous la pression d’une perceuse visseuse. Pour que cela marche, vous devez utiliser la forêt en carbure de tungstène. Elle est reconnaissable à sa forme conique et sa queue lisse.

Le bois
Le bois est un matériau tendre qui nécessite une foret de même acabit. En premier lieu, vous pourrez utiliser les forêts en bois possédant trois pointes. D’un autre côté, la forêt en acier est aussi une bonne alternative pour percer le bois. La troisième option est celle de la forêt ayant des mèches en forme de spirales. Elle évacue aisément les copeaux de bois.

Le métal
Les forets capables de percer le métal sont très prisées. Il s’agit notamment de celles qui ont une queue lisse ou hexagonale. Les forêts en titane, cobalt ou en carbure monobloc sont aussi idéales pour travailler le métal.

Le coût
L’acquisition d’une forêt requiert que vous fassiez un budget. Ce critère de choix est très important, car il y a plusieurs gammes de foret. En prenant une foret d’entrée de gamme, vous pouvez dépenser entre 15 à 18 euros en moyenne. Il faut aussi dire que le diamètre de la foret peut faire augmenter le prix jusqu’à plusieurs centaines d’euros. Prévoyez un budget en fonction de vos besoins en forêts.

En somme, voilà les trois critères de choix d’une foret. Notez que son prix d’acquisition dépend de sa qualité.

Tout savoir sur la peinture époxy
peinture-epoxy

La peinture époxy est un matériau connu pour sa résistance. Il s’agit d’un revêtement qui s’utilise sur de très nombreux Read more

Astuces pour faire une installation de plomberie

Indispensable à chaque ménage, la plomberie doit être un élément auquel il faudrait prêter attention. Lorsqu'un problème s'y loge, les Read more

Travaux de rénovation : comment choisir son artisan ?

Les travaux de rénovation sont tout aussi importants que ceux de la construction. Vous devez donc y accorder une attention Read more

Comment organiser les travaux de rénovation ?

Faire de la rénovation est une décision facile à prendre, mais difficile à gérer. Il faut être à pied d'oeuvre Read more